GTA IV revient sur PC

Grand Theft Auto IV avait récemment été retiré à la vente sur Steam. Il reviendra le 19 mars avec quelques légères modifications.

Qui se souvient de l’abominable purge qu’était Games for Windows Live ? Si vous faites partie des chanceux qui ne voient absolument pas de quoi je parle, GFWL, comme on l’appelait, était la plateforme de Microsoft pour les jeux PC qui était sensée relier les joueurs de la Master Race et la plèbe Xbox 360. Cette plateforme se voulait être un équivalent à Steam, dans le sens où elle générait des clés de licence que l-on achetait, mais était extrêmement mal foutue (ça ramait, l’interface était foutraque, il n’y avait aucune liste de jeu à lancer simplement, aucun autre moyen direct de communiquer par écrit que d’envoyer des messages privés individuels, et le client plantait une fois sur trois, entre autres choses). Sans compter qu’elle s’ajoutait – telle un parasite – au client sur lequel vous aviez réellement acheté votre jeu. En gros, c’était un intermédiaire foireux, un peu comme le pote bourré qui veut vous arranger un coup avec quelqu’un en soirée, et qui termine par tomber en gerbant sur l’élu.e de votre coeur.

Bref, Microsoft a eu le bon sens d’abandonner ce machin en 2013. Problème : comme je le disais, GFWL générait des clés de licence, donc une fois le bousin arrêté, chaque clé obtenue à l’achat était une clé invendue et non une clé générée. Grand Theft Auto IV utilisait la solution de Microsoft, et Rockstar Games – qui avait récemment épuisé son stock de clés – a retiré son jeu de la vente. Le jeu restait jouable pour ceux qui l’avaient acheté avant ce retrait, mais on ne pouvait plus acheter de nouvel exemplaire.

Cette injustice sera réparée le 19 mars, donc, avec l’arrivée de Grand Theft Auto IV: Complete Edition, qui regroupera le jeu de base et ses deux DLC, The Lost and Damned et The Ballad of Gay Tony sur Steam et le Rockstar Games Launcher. Aucun mot sur une éventuelle correction des nombreux bugs dont le jeu était encore truffé, en revanche on sait déjà que cette version sera amputée de trois stations radio dont j’ignorais l’existence (RamJam FM, Self-Actualization FM et Vice City FM) et de son mode multijoueur (qui reposait sur GFWL, et n’a de toute façon plus grand intérêt depuis la sortie de celui de GTA V). Les possesseurs de la version Steam de GTA IV recevront automatiquement la mise à jour vers le Complete Pack, gratuitement évidemment. Aucune information sur le prix du pack à ce jour pour ceux ne possèdent pas le jeu.

GTA IV est un peu tombé dans l’oubli, et était vu comme l’épisode le moins fou et le plus mou de la série. Personnellement, je trouve que cet opus est le plus brillant des GTA. Alors oui, la démesure de la série avait baissé en intensité, mais on découvrait en contre-partie une histoire profonde, beaucoup moins caricaturale qu’à l’accoutumée. L’histoire de Niko Bellic, réfugié de son état, était passionnante, extrêmement bien écrite même si mal rythmée. On n’était pas loin à l’époque déjà du niveau de Red Dead Redemption. Une bonne occasion pour se replonger dedans.

A propos de l'auteur /

Professeur d'anglais le jour, gros dormeur la nuit, Monsieur Daz est un passionné de jeux-vidéo, avec une grosse tendance rétro. Un peu vieux con sur les bords, il déteste les microtransactions, les lootboxes et le foutage de gueule.

Start typing and press Enter to search